Depuis le 30 septembre 2017, Uber est en sursis à Londres. En effet, l’autorité des transports londoniens (TfL), appuyée par le maire de Londres, entend retirer sa licence d’exploitation VTC à Uber le motif ? « Un manque de responsabilité » qui mettrait en cause « la sûreté et la sécurité du public ». La plate-forme américaine risque de perdre son plus gros marché en Europe.

La limitation du temps de conduite en discussion.

 

Mais quel est le problème reproché aux chauffeurs VTC ?

Des discussions sont actuellement ouvertes au sein du ministère des transports afin de déterminer si, tout comme les Taxis, les chauffeurs VTC doivent avoir une limitation de leur temps de travail. En effet, confier leur sécurité à une personne qu’ils ne connaissent pas ! Voilà le pari que prennent les clients qui réservent un véhicule avec chauffeur vtc pour leur déplacement. Aujourd’hui, les véhicules sont de plus en plus sûrs, et tout comme le pilote dans un avion, le chauffeur est le maillon faible de la sécurité dans une berline de transport de personnes.

Professionnalisme, concentration, anticipation sont les outils indispensables à la maîtrise des risques, et la plupart du temps, les chauffeurs sont de très bons professionnels. Encore faut-il être en pleine possession de ses capacités ! Nous sommes tous performants lorsque nous sommes en bonne forme. Mais qu’en est-il lorsque nous sommes fatigués ?

Les contraintes liées au métier de chauffeur de personnes, et induisant de la fatigue, sont très nombreuses :

• Levés très tôt et à répétitions

• Journées de plus de 12 heures

• Environnement stressant

• Circulation difficile

• Respect permanent du Code de la route

• Pollution

• etc..

De plus, en tant qu’indépendant, vous avez aussi la charge de la gestion de votre entreprise, avec les contraintes administratives qui en découlent, ainsi que les actions de promotion que vous devez mettre en place afin d’assurer le développement de votre activité.

Dans ces conditions, être à 100% de ses moyens tout au long de la journée est une mission quasi impossible !

Pourtant, 100% de sécurité est bien l’objectif obligatoire que vous vous devez d’atteindre.

Alors, comment faire pour gérer cette menace qu’est la fatigue ?

Il n’y a qu’un seul moyen pour diminuer la fatigue : c’est dormir !

 

Comprendre le sommeil

 

Le sommeil est indispensable à notre organisme. Et comprendre le sommeil c’est déjà l’apprivoiser.

Les êtres humains ont en moyenne besoin de 8h de sommeil par jour (24h). Seuls 5% des individus ont besoin de moins de 6h de sommeil, ce qui est extrêmement peu !

Chez l’adulte, une nuit normale est constituée de 5 cycles d’environ 90 minutes (détail d’un cycle ci-dessous)

 

Chaque cycle est constitué de 4 stades de sommeil lent et d’un stade de sommeil paradoxal.

Les stades I et II sont des stades de sommeil lent, mais léger.

Les stades III et IV sont des stades de sommeil lent et profond.

Le stade de sommeil paradoxal (moment des rêves) est situé en fin de cycle, et permet la récupération de la fatigue psychologique et également la consolidation de la mémoire.

Parmi les 5 cycles qui constituent un sommeil complet, les 2 premiers cycles sont riches en sommeil profond (stades III et IV) et permettent donc plus de récupération de la fatigue physique.

 

COMMENT UTILISER CES CYCLES ?

 

Il y a deux dangers à éviter :

• Le réveil en phase de sommeil profond

• l’accumulation de la dette de sommeil

Inertie du sommeil

Si vous vous réveillez en phase de sommeil profond, phase pendant laquelle votre activité cérébrale est la plus lente, vous serez soumis à ce que l’on appelle l’inertie du sommeil. Vous ressentirez une certaine désorientation, une sensation de faiblesse  qui peut durer de longues minutes et pendant lesquelles vous êtes clairement vulnérables. Vos capacités sensorielles et motrices (réflexes) sont au plus bas… Attention grand danger à prendre le volant !

Dette de sommeil

Le deuxième danger est plus sournois, car il s’installe petit à petit : c’est la dette de sommeil. Si votre besoin de repos par nuit est de 7 heures, et que tous les jours vous ne dormez que 6 heures, cette dette s’accumule doucement et entraîne une plus grande fragilité physique et mentale, un risque accru d’accident. De plus, certaines personnes finissent par s’habituer à cet état de fatigue continuel, et donc entretiennent cette dette avec tous les risques que cela comporte.

Les armes absolues !

Comment éviter ces deux dangers ?

Tout le monde sait qu’une bonne hygiène de vie, sans alcool, avec des nuits longues, est les bases d’une performance optimale.

Mais quand la fatigue est présente, il est temps de sortir nos deux armes absolues :

1. Le NAP

2. La sieste

Comme pour toutes les armes… il faut lire le mode d’emploi !

Le NAP est une microsieste qui dure au maximum 20 minutes. Il vous permet de vous réveiller avant d’atteindre les phases de sommeil profond (III et IV sur notre schéma). Pour cela il faut bien sûr utiliser un réveil !

Avantage du NAP : il vous permet de récupérer de la fatigue mentale sans risquer l’inertie du sommeil. Il peut être « casé » entre deux courses très facilement et il vous « remet en selle » pour la suite de votre journée.

La sieste est un sommeil correspondant à un cycle complet de 90 minutes. Il permet de réduire la dette de sommeil de manière significative, et donc il peut être très important de se réserver des plages de siestes, situées entre 13h et 16h, pendant lesquelles on n’accepte pas de nouvelles courses, car, bien sûr, il en va de votre sécurité, mais aussi de votre santé !

L’utilisation du réveil (90 minutes), d’un endroit calme, téléphone éteint, et d’une protection anti-jour pour les yeux est très fortement recommandée.

En conclusion

Avoir conscience que le danger N°1 du métier de chauffeur VTC, c’est sa propre fatigue.

Utiliser tous les jours les armes du NAP et de la sieste vous permettra d’assurer vos missions en toute sécurité, et donc de fournir le service de qualité qu’attendent tous vos clients.

Bien d’autres sujets liés à la fatigue peuvent être abordés, comme celui des rythmes biologiques, de l’alimentation, de l’effet du café, de la pratique du sport, etc.

Je vous invite donc à poster sur notre blog, vos réactions, vos stratégies anti-fatigue et vos expériences qui pourront profiter à tous !

Retrouvez toutes nos formations chauffeurs vtc sur notre page formation.

Merci pour votre fidélité, à bientôt sur le blog de PilotCity.

Drive Safe !