Examen carte VTC : préparez-vous à réussir !

La Loi Grandguillaume de 2017 fixe les nouvelles modalités d’attribution de la carte professionnelle VTC. Recherchant une meilleure professionnalisation du secteur cette nouvelle Loi impose la réussite à 2 examens VTC organisés par les Chambres des Métiers et de l’Artisanat (CMA). Le premier examen est composé de différentes épreuves théoriques relatives aux connaissances indispensables au professionnel VTC. Cet examen VTC d’admissibilité est obligatoire afin de pouvoir se présenter à l’examen pratique. Ce dernier permet à l’administration de vérifier les compétences professionnelles réelles au volant d’un véhicule VTC.

 

Attention : méfiez-vous des propositions trop alléchantes (voire gratuites !), qui vous feront assurément perdre votre temps et gaspiller des frais d’inscription. Le niveau de l’examen théorique requiert une réelle préparation, sérieuse et suivie. 

Formation E-learning complète
Examen théorique VTC

0

La seule préparation en ligne tuteurée du marché

  • 6 modules exclusifs adaptés aux 7 épreuves de l’examen théorique VTC
  • Interface interactive : vous êtes en relation avec nos formateurs
  • 1100 questions officielles d’entrainement
  • Documents de révisons à télécharger
  • 1 formateur dédié à votre service
  • 92%  de réussite à l’examen théorique
  • Disponible durant 90 jours avant votre examen
Evaluation gratuite
Je m’inscris directement en ligne

Préparation à l’examen pratique VTC

0

Préparez-vous à l’épreuve pratique et obtenez votre carte VTC !

  • 1 journée de pratique adaptée à l’épreuve pratique VTC
  • Préparation au sein de l’académie de référence PilotCity
  • Tous les savoirs-faire et savoir-être indispensables
  • Un entrainement personnalisé avec des professionnels du VTC
  • Évitez tous les pièges de l’épreuve pratique.
  • entrainez-vous sur un vrai véhicule VTC.
Voir les dates
Je réserve ma place en ligne

Pourquoi choisir PilotCity formation pour passer  l’examen VTC ?

Un examen de niveau professionnel

Sans préparation à l’examen VTC, il est difficile d’obtenir les résultats requis pour obtenir sa carte professionnelle. Les questions posées et les épreuves pratiques recouvrent différents domaines et nécessitent des connaissances approfondies qui ont été intégrées par nos instructeurs dans la formation E-learning interactive la plus complète du marché, ainsi que notre préparation pratique d’une journée.

  • Préparation théorique

Les thématiques abordées lors de l’épreuve théorique balaient un domaine très large concernant des connaissances de réglementation, de gestion, de sécurité routière, de développement commercial, de Français et d’Anglais . Il est très difficile de pouvoir connaître l’ensemble de ces thèmes sans l’aide d’une formation et l’aide d’un instructeur.

Notre très grande expérience de l’enseignement en ligne nous permet de proposer une formation qui allie les avantages des formations en classe et la flexibilité du E-learning. En effet, vous serez suivi tout au long de votre progression par nos instructeurs qui seront à même de pouvoir répondre à vos questions, mais également profiter des questions des autres apprenants grâce à notre interface interactive de E-learning. Vous ne serez plus seul face à votre écran !

  • Préparation pratique

Après votre réussite à l’examen théorique, vous serez convoqué afin de passer l’épreuve pratique de l’examen VTC. Il est donc important de ne pas gâcher cette occasion, car le nombre d’échecs à cette épreuve est limité à 2 ! Il est donc indispensable de se préparer à affronter un jury de 2 professionnels du secteur, lors d’une épreuve en conditions réelles.

Suivre une formation PilotCity, c’est choisir une académie de référence, se donner toutes les chances de réussite aux examens VTC et pouvoir débuter ou continuer sereinement le métier que vous avez choisi : chauffeur VTC.

Ces nouveaux examens sont sélectifs mais néanmoins vous assureront une réelle compétence professionnelle afin d’assurer le succès de votre activité. Les référentiels de connaissances publiés sont clairement orientés vers une vérification rigoureuse d’un certain nombre de savoir-faire et savoir-être théoriques et pratiques.

Notre expérience reconnue dans le secteur de la formation de chauffeurs professionnels VTC , nous permet de vous proposer des stages complets intégrant l’ensemble de toutes les compétences qui vous seront demandées lors des examens d’attribution de votre carte VTC. Choisir PilotCity pour votre formation professionnelle, c’est vous donner les meilleures chances de réussite aux examens, mais également une formation solide afin de pérenniser votre activité future.

La qualité de nos formations

Au cours de nos formations en ligne, nous traitons chacune des thématiques abordées pendant les épreuves de QCM et QRC (Question à Réponses Courtes). Grâce à nos méthodes d’enseignement interactives, la moyenne du taux de réussite de nos élèves est supérieure à 97%. (statistiques 2016 – 2017 sur l’ensemble des examens théoriques E-learning VTC)

 

Vous serez en contact permanent avec nos formateurs qui sont des professionnels expérimentés du transport de personnes. Vous bénéficierez de leur expertise dans tous les domaines relatifs au développement d’une activité VTC, vous serez à la pointe des connaissances nécessaires à la bonne marche de votre entreprise.

Un package complet

Effectuer une formation carte vtc est une première étape indispensable pour débuter votre activité. Néanmoins vous serez immédiatement après confronté à la problématique de l’installation de votre exploitation. Vous devrez créer votre entreprise, puis l’immatriculer au registre EVTC. Toutes ces démarches sont fastidieuses si vous n’êtes pas accompagnés par des professionnels du secteur. Choisir PilotCity, c’est rejoindre une communauté de chauffeurs en activité et qui pourront vous aider et vous donner les meilleurs conseils sur la plate-forme PilotCity-Zen accessible par tous les anciens stagiaires PilotCity.

De plus, lorsque vous serez en activité, il est primordial de pouvoir assurer une bonne gestion de votre entreprise, et vous serez bien sûr dans l’obligation d’assurer chaque année, vos formalités fiscales de dépôt des comptes, vos bilans, la gestion de votre assemblée générale annuelle, et bien sûr vos déclarations de TVA.

Afin de vous faciliter la tâche, nous vous proposerons un conseil et un suivi complet de toutes les formalités nécessaires à l’installation de votre activité de chauffeur vtc grâce au partenariat exclusif avec Small Business Act, un des tout meilleurs cabinets comptables spécialisé dans les activités de petites entreprises. Grâce à votre stage PilotCity vous pourrez bénéficier des tarifs exceptionnels négociés par PilotCity auprès de notre partenaire qui vous proposera la création gratuite de votre entreprise puis l’ensemble des formalités comptables et son application de trésorerie et de budget prévisionnel 100% cloud spécialement adaptée pour votre activité nomade. Choisir SBA, c’est diriger et développer votre entreprise facilement en 10 points :

  • Zéro papier et aucune saisie manuelle

  • Membre de l’Ordre des Experts Comptables

  • 6 Indicateurs clés en temps réel

  • Garantie 30 jours sans engagement

  • 100% cloud, 100% mobile

  • Liasse fiscale, bilan et compte de résultat

  • Gain de Temps

  • Disponible Partout

  • Données Sécurisées

  • Business Coach

TEXTES OFFICIELS EXAMEN VTC

  • Art. 1er.

L’examen d’accès à la profession de conducteur de taxi et l’examen d’accès à la profession de conducteur de voiture de transport avec chauffeur se composent d’épreuves théoriques d’admissibilité et d’une épreuve pratique d’admission selon les modalités définies au présent arrêté.

  • Art. 2.

Les épreuves d’admissibilité sont réalisées sous la forme de :

  1. questions à choix multiples
  2. questions à réponses courtes

Elles portent sur les matières et les connaissances énumérées dans le référentiel de connaissances figurant en annexe I du présent arrêté.

I. – Les épreuves d’admissibilité communes aux candidats à l’examen d’accès à la profession de conducteur de taxi et à l’examen d’accès à la profession de conducteur de voiture de transport avec chauffeur sont les suivantes :

  • A. – Une épreuve portant sur la réglementation du transport public particulier de personnes, d’une durée de quarante-cinq minutes, notée sur vingt points, affectée d’un coefficient trois. Cette épreuve est composée de cinq questions à réponses courtes, notées sur deux points, et de dix questions à choix multiples, notées sur un point.
  • B. – Une épreuve portant sur la gestion, d’une durée de quarante-cinq minutes, notée sur vingt points, affectée d’un coefficient deux. Cette épreuve est composée de deux questions à réponses courtes, notées sur deux points, et de seize questions à choix multiples, notées sur un point.
  • C. – Une épreuve portant sur la sécurité routière, d’une durée de trente minutes, notée sur vingt points, affectée d’un coefficient trois. Cette épreuve est composée de vingt questions à choix multiples notées sur un point.
  • D. – Une épreuve destinée à évaluer la capacité d’expression et de compréhension en langue française, d’une durée de trente minutes, notée sur vingt points, affectée d’un coefficient deux. Cette épreuve est constituée de questions portant sur la compréhension d’un texte de quinze à vingt lignes en lien notamment avec le thème des transports. Elle est composée de trois questions à réponses courtes, notées sur deux points et de sept questions à choix multiples notées sur deux points. Un point est retiré lorsque le candidat a commis plus de cinq fautes d’orthographe dans la totalité de ses réponses aux questions à réponse courtes.
  • E. – Une épreuve destinée à évaluer la capacité d’expression et de compréhension en langue anglaise, à un niveau équivalent au niveau A2 du cadre européen commun de référence pour les langues, d’une durée de trente minutes, notée sur vingt points, affectée d’un coefficient un. Cette épreuve est composée de vingt questions à choix multiples notées sur un point.

II. – Les épreuves spécifiques de l’examen d’accès à la profession de conducteur de taxi et de l’examen d’accès à la profession de conducteur de voiture de transport avec chauffeur sont les suivantes :

1°Les épreuves spécifiques d’accès à la profession de conducteur de taxi sont les suivantes :
  • A. – Une épreuve « F (T) » portant sur la connaissance du territoire et la réglementation locale, d’une durée de vingt minutes, notée sur vingt points, affectée d’un coefficient trois. Cette épreuve est composée de deux questions à réponses courtes, notées sur quatre points, et de six questions à choix multiples, notées sur deux points.
  • B. – Une épreuve « G (T) » portant sur la réglementation nationale de l’activité taxis ainsi que sur la gestion propre à cette activité d’une durée de trente minutes, notée sur vingt points, affectée d’un coefficient trois. Cette épreuve est composée de quatre questions à réponses courtes, notées sur deux points, et de douze questions à choix multiples, notées sur un point.
2°Les épreuves spécifiques de l’examen d’accès à la profession de conducteur de voiture de transport avec chauffeur sont les suivantes :
  • A. – Une épreuve « F (V) » portant sur le développement commercial et la gestion propre à l’activité de voiture de transport avec chauffeur, d’une durée de trente minutes, notée sur vingt points, affectée d’un coefficient trois. Cette épreuve est composée de quatre questions à réponses courtes, notées sur deux points, et de douze questions à choix multiples, notées sur un point.
  • B. – Une épreuve « G (V) » portant sur la réglementation nationale spécifique de l’activité de voiture de transport avec chauffeur, d’une durée de vingt minutes, notée sur vingt points, affectée d’un coefficient trois. Cette épreuve est composée de deux questions à réponses courtes, notées sur quatre points, et de six questions à choix multiples, notées sur deux points.

III. – Est déclaré admissible à l’examen le candidat qui a obtenu cumulativement :

  • une note moyenne d’au moins dix sur vingt, calculée sur l’ensemble des sept épreuves d’admissibilité pondérées de leurs coefficients respectifs ;
  • une note d’au moins six sur vingt à chacune des épreuves A, B, C, D, F et G ; – une note d’au moins quatre sur vingt à l’épreuve E.
  • Un candidat déclaré admissible peut se présenter trois fois à l’épreuve d’admission dans un délai d’un an à compter de la publication des résultats des épreuves d’admissibilité.
  • Art. 3.

I. – L’épreuve d’admission consiste en une mise en situation pratique de réalisation, selon l’examen auquel le candidat postule, d’une course de taxi ou d’une mission de transport en voiture de transport avec chauffeur. Elle a pour objectif d’évaluer la capacité du candidat à assurer, par sa conduite en circulation, la sécurité des passagers et des autres usagers de la route tout en proposant aux clients un service commercial de qualité. L’épreuve pratique comprend une phase de conduite en circulation d’une durée minimum de vingt minutes.

II. – L’épreuve est notée sur vingt points. La notation est effectuée par groupe de compétences selon les modalités suivantes :

1° Pour l’épreuve pratique de l’examen d’accès à la profession de conducteur de taxi :
  • A. – La préparation et la réalisation du parcours. Cette compétence est notée sur 2 points
  • B. – La sécurité et la souplesse de la conduite et le respect du code de la route. Cette compétence est notée sur dix points
  • C. – La qualité de la prise en charge et de la relation client ainsi que la capacité à apporter des informations à caractère touristique. Cette compétence est notée sur cinq points
  • D. – La facturation et l’utilisation des équipements spéciaux. Cette compétence est notée sur trois points
2° Pour l’épreuve pratique de l’examen d’accès à la profession de conducteur de voiture de transport avec chauffeur :
  • A. – La préparation et la réalisation du parcours. Cette compétence est notée sur trois points
  • B. – La sécurité et la souplesse de la conduite et le respect du code de la route. Cette compétence est notée sur dix points
  • C. – La qualité de la prise en charge et de la relation client ainsi que la capacité à apporter des informations à caractère touristique. Cette compétence est notée sur cinq points
  • D. – La facturation. Cette compétence est notée sur deux points

Toute intervention de l’examinateur sur le dispositif de double commande ou sur le volant de direction entraîne l’arrêt de l’épreuve et l’ajournement du candidat.

IV. – Est déclaré reçu à l’examen le candidat qui a obtenu une note d’au moins douze sur vingt à l’épreuve pratique.

  • Art. 4.

Le dossier d’inscription des candidats à l’examen comporte les pièces suivantes :

  1. Une demande d’inscription à l’examen présentée par le candidat qui comprend la date de la session souhaitée
  2. Une photocopie recto-verso de la carte nationale d’identité ou du passeport en cours de validité
  3. Pour les étrangers ressortissants d’un Etat non membre de l’Union européenne, l’autorisation de travail mentionnée au 2° de l’article L. 5221-2 du code du travail
  4. Un justificatif de domicile de moins de trois mois
  5. Une photocopie recto-verso du permis de conduire de la catégorie B
  6. Une photographie d’identité récente
  7. La signature du candidat
  8. Le paiement des droits d’examen
  9. Pour les candidats mentionnés aux quatre derniers alinéas de l’article 5, une attestation de réussite à l’épreuve d’admissibilité
  • Art. 5.

Les candidats s’inscrivent soit à l’examen d’accès à la profession de conducteur de taxi, soit à l’examen d’accès à la profession de conducteur de voiture de transport avec chauffeur et se présentent aux épreuves d’admissibilité et d’admission de l’examen auquel ils se sont inscrits.

Toutefois, les candidats qui ont été reconnus admissibles à l’un ou l’autre de ces deux examens dans les conditions prévues par le III de l’article 2 du présent arrêté depuis moins de 3 ans sont réputés avoir satisfait aux épreuves communes d’admissibilité énumérées au I de l’article 2 du même arrêté pour se présenter à l’examen d’accès à l’autre profession. Ces candidats doivent se soumettre aux épreuves spécifiques d’admissibilité prévues au II de ce même article.

Est déclaré admissible à l’examen dans les conditions prévues par le deuxième alinéa du présent article et peut se présenter à l’épreuve pratique d’admission prévue à l’article 3 du présent arrêté, le candidat qui a obtenu cumulativement :

  • une note moyenne d’au moins dix sur vingt, calculée sur les deux épreuves spécifiques prévues au II de l’article 2, pondérées de leurs coefficients respectifs
  • une note d’au moins six sur vingt à chacune des épreuves F (T) et G (T) ou F (V) et G (V)
  • Art. 6.

  • – Le présent arrêté sera publié au Journal of ciel de la République française.